Information détaillée concernant le cours

[ Retour ]
Titre

D3 - Faire forme scolaire commune? (Journée d’étude «Raisons éducatives» n° 27)

Dates

13 octobre 2023

Responsable de l'activité

Ecaterina Bulea Bronckart

Organisateur(s)/trice(s)

Dr Manuel Perrenoud, UNIGE ; Dre Andreea Capitanescu Benetti, UNIGE ; Dre Sandrine Aeby Daghé, UNIGE

Intervenant-e-s

Mme Marie-Charlotte Allam, Université de Perpignan Via Domitia (FR) Dre Marie Chartier, Université de Perpignan Via Domitia (FR) Dre Pauline David, Université de Nantes (FR) Prof. Katja de Carlo, Scuola Universitaire della Svizzera Italiana, SUPSI Prof. Nathalie Denizot, INSPÉ Cergy-Paris (FR) Prof. Isabelle Harlé, INSPÉ Caen-Normandie (FR) Dre Bérangère Kolly, Université Paris-Est-Créteil (FR) Prof. Yves Reuter, Université de Lille (FR) Prof. Christophe Joigneaux, Université Paris-Est-Créteil (FR) Dr Jean-Charles Buttier, UNIGE Mme Natalia Constenla Martinez, UNIGE Dre Andrea Giesch, UNIGE Dre Céline Girardet, UNIGE Prof. Rita Hofstetter, UNIGE Prof. Benoît Lenzen, UNIGE Dre Aneta Mechi, UNIGE Prof. Lucie Mottier Lopez, UNIGE M. Daniel Paixao Monteiro, UNIGE Prof. Bernard Schneuwly, UNIGE Mme Samra Tabbal Amella, UNIGE M. Yan

Description

Schneuwly et Hofstetter soulignaient en 2017 la 'séduction' du concept de forme scolaire, qui 'constitue un outil intellectuel précieux', à condition d’être 'un concept dynamique, précis et dialectique'. L’objectif de la journée 'Raisons éducatives' est de mettre à l’épreuve collectivement cet appel à un usage précis, dialectique, et éventuellement commun du concept de forme scolaire, dont le succès est attesté par de très nombreuses publications qui le mobilisent, en sciences de l’éducation, en sociologie, en philosophie de l’éducation. Issues de divers terrains de recherche et de formation, les contributions auront pour tâche de synthétiser leurs usages du concept, en mettant en évidence les héritages endossés de manière plus ou moins critique, mais aussi en proposant des substitutions ou des hybridations conceptuelles qui prétendent prolonger les efforts pour penser à partir du concept de forme scolaire. La journée abordera différentes questions enchevêtrées. Ce concept, rapporté notamment à son origine dans les travaux sociohistoriques de Guy Vincent (dès les années 1980), peut-il encore servir à penser les modes de scolarisation? Le travail de division interne du concept en dimensions (temporelle, spatiale, épistémique, régulatrice, directrice) demande-t-il à être respecté dans son orientation systémique, ou redimensionné à nouveaux frais, face à de nouveaux enjeux sur des terrains encore inexplorés? Ce concept, éventuellement retravaillé, répond-il bien à une vocation descriptive des recherches en éducation, ou porte-t-il, comme d’autres une intention normative? Comment, le cas échéant, articuler ces deux orientations? Qu’ont en commun, finalement, nos différents usages de ce concept? Ces questions structureront ainsi les interventions de la journée, organisée en trois axes, en fonction des terrains d’origine et des orientations des contributions: - Axe 1 : Usages didactiques et disciplinaires de la forme scolaire - Axe 2 : La forme scolaire en formation - Axe 3 : Approches politiques de la forme scolaire

Lieu

UNIGE

Information
Places

100

Délai d'inscription 12.10.2023
short-url short URL

short-url URL onepage