Information détaillée concernant le cours

Titre

Domaine 3 - Développements des enseignants et des systèmes éducatifs: entre doxas, prescriptions, expériences et savoirs

Dates

7 décembre 2018

Organisateur(s)

Alain Muller (Unige), Valérie Lussi (Unige), Kristine Balslev (Unige) et Farinaz Fassa (Unil)

Intervenant(s)

Alain Muller (Unige)

Valérie Lussi (Unige)

Kristine Balslev (Unige)

Farinaz Fassa (Unil)

Les présentations des doctorant-e-s: Zakaria Serir (Unige), Myriam Radhouane (Unige), Philippe Ruffieux (Unige), Soraya de Simone (Unige) et Sandrine Breithaupt (Unige);

Et la table ronde avec Amandine Gouttefarde (Unige), Yann Volpé (Unige) et Manuel Perrenoud (Unige)

Description

 Depuis les années 1990, la professionnalisation et l'universitarisation de la formation des enseignants amènent à un rapprochement entre recherche et formation professionnelle. Au niveau des discours institutionnels, les cadres de références de la profession et de la formation se modifient pour intégrer davantage de savoirs et démarches issus de la recherche en sciences de l'éducation. Mais s'agissant d'une formation marquée par l'alternance, la pratique professionnelle, notamment sous forme de stages, constitue toujours une dimension importante de la formation. L'enseignant.e en formation se trouve ainsi, dès la formation initiale, confronté.e à différents cadres de référence pouvant parfois entrer en contradiction et ce d'autant plus que l'impératif de la réflexivité peut lui aussi se heurter à celui de l'efficacité. De plus, le développement de la formation continue des enseignant.e.s contribue aux dialogues et confrontations entre ces différents cadres. Ajoutons à cela deux autres caractéristiques de la profession enseignante : la prégnance des prescriptions et des normes issues du monde institutionnel et politique, la grande importance accordée aux valeurs par les acteurs de la formation. Tous ces éléments renforcent le caractère multiréférentiel de la profession enseignante et créent tout à la fois une richesse, en offrant une diversité de ressources aux enseignant.e.s, et un obstacle, quand les références sont sources de contradictions ou de confusions. Cette journée sera l'occasion d'aborder les questions suivantes réparties en deux axes :

1) Acteurs de la formation :

- Comment les enseignant.e.s et les formateurs.trices en formation initiale ou continue se positionnent-ils par rapport à ces références multiples ? Quel usage le corps enseignant fait-il de ces références multiples ?

2) Dispositifs et systèmes :

- En quoi et comment ces références multiples sont-elles des ressources ou des obstacles dans l'élaboration et la mise en œuvre de dispositifs de formation ?

- Comment les différentes références contribuent-elles aux transformations des dispositifs et des systèmes ?

L'objectif de cette journée est de discuter ces questions à partir de recherches – particulièrement de recherches doctorales - dans le champ de la formation des enseignants en tenant compte de ce cadrage multiréférentiel. Nous pensons d'une part à des travaux élaborant et analysant des dispositifs d'analyses de pratiques en vue de soutenir le développement professionnel des enseignant.e.s ou des formateurs.trices d'enseignant.e.s et d'autre part à des travaux à plus large échelle portant sur les liens entre savoirs, prescriptions et pratiques ou représentations professionnelles ainsi que sur les transformations de systèmes éducatifs. Il s'agira de discuter 1) de la place des différents cadres de références ; 2) des dynamiques en jeu entre ces cadres ; 3) des effets de ces cadres sur la formation et le développement professionnel.

>> texte de cadrage <<

Programme et résumés des présentations : >> télécharger <<

Lieu

Université de Genève, M1193

Information
Places

30

Délai d'inscription 07.12.2018
short-url short URL

short-url URL onepage