Titre

Postures et gestes professionnels dans l’enseignement des arts plastiques et visuels. Une analyse des praxéologies enseignantes, entre les dispositifs de formation et les pratiques scolaires

Auteur Stefan Ioan Bodea
Directeur /trice René Rickenmann
Co-directeur(s) /trice(s) Bernard Schneuwly
Résumé de la thèse Avec le XXème siècle, la mutation de l'esprit artistique a fait que l'art ne soit plus enseigné par les artistes eux-mêmes, et ce qui s'enseigne aujourd'hui sous le label art est plutôt la communication artistique où « l’expression originaire, celle qui fait de l’art ce qu’il est, est en réalité celle du récepteur » (Doguet, 2007). Par ailleurs, les curricula scolaires en arts visuels n'explicitent pas le « comment faire », ils n'informent que sur leurs attentes. Des tensions émergent ainsi directement de la nature des savoirs à enseigner et des contraintes générées par les savoirs pour enseigner. D'où la nécessité de se pencher sur la question des apports didactiques dans la construction de l'identité professionnelle des enseignants d'arts visuels, démarche qui se doit de mettre la focale sur le statut et le fonctionnement des savoirs « comme outils de travail de formation et enseignement » (Hofstetter & Schneuwly, 2009). C'est dans cette perspective que nous nous interrogeons sur la place des dispositifs de formation dans la coloration que prennent les pratiques enseignantes en arts visuels, et, corollairement, sur la façon dont celles-ci intègrent les observables du terrain (en tant que lieu de production de savoirs didactiques). Quels référentiels transportent-ils ? Quel(s) type(s) de praxéologie(s) produisent-ils? Avec quels effets / enjeux pour les pratiques effectives des formés? Entre les contraintes relevant de l’espace de la formation universitaire (IUFE) et celles qu’impose la forme scolaire -associée ici à l’enseignement secondaire genevois– les pratiques d’enseignement en arts visuels connaissent des tensions multiples sur lesquelles il convient de se pencher. En ambitionnant de cerner la spécificité de ces pratiques, nous postulons que la forme scolaire est un déterminant parmi d’autres, à l’intérieur d’un faisceau dont nous nous proposons de traiter ceux qui sont supposés générer le plus d’indices détectables à travers notre dispositif de recherche qui s’articule autour de l’observation clinique.
Statut
Délai administratif de soutenance de thèse printemps 2015
URL
LinkedIn
Facebook
Twitter
Xing