Titre

La santé au travail des directeurs d'établissement scolaires en Suisse Romande. Sources de stress et stratégies d'ajustement.

Auteur Carl Denecker
Directeur /trice Georges Felouzis
Co-directeur(s) /trice(s) Olivier Maulini
Résumé de la thèse Depuis une vingtaine d’années, une grande partie des systèmes d’enseignement européens (dont le système éducatif suisse romand) sont engagés dans une transformation profonde de leurs politiques éducatives. D’une part, on assiste à une globalisation des politiques éducatives. D’autre part, la plupart de ces systèmes se sont engagés dans un processus de décentralisation/ déconcentration de certaines compétences éducatives et, par conséquent, de promotion de l’autonomie des établissements scolaires et, en leur sein, de responsabilisation des acteurs y œuvrant. Ce double mouvement va de pair avec l’introduction de nouveaux outils de pilotage et de régulation des performances des systèmes au niveau national et des établissements ou districts scolaires au niveau local et régional. Au cœur de ces transformations, les directeurs d’établissements scolaires sont actuellement appelés à jouer un rôle charnière. Les systèmes éducatifs tendent à leur déléguer la responsabilité de mise en œuvre des politiques scolaires, en postulant qu’ils parviendront à déployer les compétences de leadership et de gestion leur permettant d’impliquer tous leurs collaborateurs dans un processus durable de développement de la qualité. D’un tel contexte émerge le besoin de mieux connaitre la réalité du travail des directeurs d’établissements scolaires. Depuis les années 1980, de nombreuses recherches ont mis en évidence l’influence qu’ils exercent sur le climat de l’établissement, le fonctionnement et le bien-être au sein des équipes enseignantes et finalement sur la réussite des élèves. Or, ce que font précisément les directeurs d’établissements et ce qu’ils vivent au quotidien n’a pas été systématiquement analysé. Alors que les recherches traitant de cette problématique font légion dans la littérature anglo- et germanophone, peu de recherches francophones décrivent les liens entre les conditions sociopolitiques d’un système éducatif, les spécificités du contexte local des établissements et le travail réel des directeurs scolaires. En s’inscrivant dans une recherche conduite par l’équipe C.A.D.R.E., notre projet de thèse propose d’aborder la problématique de la santé au travail des directeurs d’établissements scolaires en Suisse romande et s’appuie sur deux des plus influentes approches théoriques : le stress professionnel et la souffrance au travail. En privilégiant un dispositif méthodologique qui se caractérise par une triangulation de méthodes quantitatives et qualitatives, nous visons à identifier, d’une part, les sources de stress et de souffrance auxquelles ces directeurs sont confrontés et, d’autre part, les stratégies qu’ils mettent en œuvre pour y faire face. Les résultats de cette recherche pourraient ainsi contribuer à repenser les modalités de gestion des ressources humaines que représentent les directeurs d’établissements et à enrichir les dispositifs de formation.
Statut à la fin
Délai administratif de soutenance de thèse 2017
URL https://www.unige.ch/fapse/ggape/equipe/carl-denecker/
LinkedIn
Facebook
Twitter
Xing