Titre

EPA et expérience d’apprentissage en milieu universitaire

Auteur KARINE UDINO
Directeur /trice Bernadette Charlier
Co-directeur(s) /trice(s) Bertrand Troadec
Résumé de la thèse Bénéficiant aujourd’hui d’une profusion de ressources, d’outils et services offerts par le web, les étudiants de l’enseignement supérieur entremêlent, dans le cadre de leurs expériences d’apprentissage, les environnements numériques institutionnels mis à disposition et leurs environnements personnels d’apprentissage ou EPA. Une tendance au délaissement des premiers au profit des seconds est observée (Bonfils & Peraya, 2011 ). La recherche abordée, réalisée à l’UA et à l’université de Fribourg, interroge ce nouveau comportement d’apprentissage. Elle s’intéresse à l’élaboration de l’EPA de l’étudiant universitaire, en lien avec son expérience d’apprentissage. Il s’agit d’analyser le lien existant entre les caractéristiques personnelles de l’étudiant et le design qu’il retient pour son EPA, mais également de comprendre comment son EPA soutient son apprentissage durant son parcours au sein d’un dispositif de formation. Le questionnement de départ est donc le suivant : « Dans un environnement donné, comment un apprenant, en fonction de ses caractéristiques personnelles, conçoit son EPA ? Quel est l’impact de l’usage de cet EPA sur son apprentissage ? » L’étude se situe dans une perspective interactionniste. Elle adopte le modèle de causalité triadique proposé par Bandura en 1986 . La revue de littérature et l’appropriation de théories et modèles ad hoc entrant en cohérence, ont permis l’élaboration du cadre conceptuel. Les caractéristiques du dispositif formel (degré d’ouverture, approche pédagogique (dispositif centré apprentissage/dispositif centré apprenant)), les caractéristiques personnelles de l’apprenant (conception de l’apprentissage, représentation du dispositif, approche d’apprentissage, profil technologique), et en dernier lieu le discours sur le comportement d’apprentissage (design de l’EPA retenu) et sur le niveau d’apprentissage mobilisé sont en interaction réciproque. Le cadre conceptuel constitué permet de soumettre l’hypothèse selon laquelle « un apprenant disposant de caractéristiques personnelles lui permettant de tirer profit d’un dispositif donné construit un EPA soutenant un apprentissage adapté au niveau d’exigence de ce dispositif ». L’étude s’intéresse à l’activité de futurs enseignants du premier degré de l’éducation nationale inscrits en M2 MEEF. Deux modalités de formation sont investies dans deux études : la première concerne les dispositifs proposés en présentiel par les ESPE de Martinique et de Guadeloupe à l’intention des étudiants stagiaires et des étudiants , la seconde implique quant à elle des étudiants de l’ESPE de Créteil poursuivant un M2 complètement à distance. La récolte des données mobilise à la fois des « questionnaires accompagnés » et des entretiens semi-directifs. L’étude devrait aboutir à une typologie d’EPA en fonction de profils d’apprenants. Elle souhaite contribuer à l’amélioration de la gestion des apprentissages, à une meilleure adaptation des dispositifs de formation aux besoins des étudiants et à la formation des enseignants.
Statut
Délai administratif de soutenance de thèse Décembre 2018
URL
LinkedIn
Facebook
Twitter
Google+
Xing