Titre

Le collective du travail et la resolution de conflits générés en situation de classe

Auteur Carla Messias Ribeiro da Silva
Directeur /trice Anna Rachel Machado - Pontificia Université Catholique de Sao Paulo - Brésil
Co-directeur(s) /trice(s) Joaquim Dolz - Université de Genève - Suiça
Résumé de la thèse Cette recherche porte sur l’activité enseignante, notamment sur le travail du professeur de langue portugaise (langue première) de l’ école primaire. Notre objectif est de vérifier dans à la mesure les discussions avec un groupe d'enseignants de langue portugaise (langue première), que nous appellerons, la négociation du collective, peut aider à identifié les conflits générés dans la salle de classe ainsi que les possibilités de solutions possibles à ces conflits par le collectif. Les bases théorique et méthodologiques que nous utilisons dans notre recherche sont des chaînes différentes, mais ont en commun une conception du langage socio-historiquement constitué. Ils sont les suivants: • Le interactionnisme sociodiscursivo, une branche de la psychologie du langage, s'est développé dans l'unité didactique des langues, Université de Genève, en particulier la recherche qui se concentrent plus spécifiquement l'activité humaine, à travers de la langue dans différentes des situations de travail. • les bases thèorique de la ergonomie, psychologie du travail , plus spécifiquement, de la clinique de l’activité. Le corpus de cette recherche est composé d'un ensemble de 13 fichiers audio et vidéo. Les enregistrements correspondent à: 4 enregistrements des situations d'enseignants de quatro enseignant de la langue portugaise (langue maternelle), 4 enregistrements (áudio et vídeo) autoconfrontations simple faites avec les enseignants, 4 enregistrements de l'autoconfrontation croisé et 1 enregistrement de la discussion avec le collectif formé par les enseignants participants. Pour recueillir les données de cette recherche, nous utilisons la demache d’auto-confrontation (enregistrements de classes, des situations de la auto-confrontation simplée et croisée et de discussion avec le collectif), en l'adaptant au contexte de notre recherche. Pour l'analyse des situations de classe, nous suivons le cadre théorique et méthodologique élaboré par le groupe de recherche GRAFE-FORENDIF, plus spécifiquement le traitement de les données qui s’est effetué au moyen de l’élaboration de synopses e de macroestructures. Ces outils permettent de vérifier quels objets sont mis en évidence par l'enseignant dans le développement de son métier ainsi comme leurs gestes professionnels et didactiques. (Schneuwly et Dolz, 2009). Pour l'analyse des huit transcriptions de textes générés par les auto-confrontions simplées et croisées, nous utilisons une procédures de description, développée par Machado (2007), le schéma du travail de l'enseignant dans une situation de classe, ainsi que une méthode d'analyse développé dans le cadre théorique de l'interactionnisme sócio-discursif (Bronckart, 1999/2007, 2006 et Bronckart Machado, 2009). En ce qui concerne la procédure d'analyse, nous avons effectué une analyse à trois niveaux: l'organisational (identification de le thème central, des actants et des situations mises en scène dans le texte), l’énonciative (verification de comme chaque actant est placé en relation à l’enonciateur) et le sémantique (interprètent des enseignants de leur agir et des gestes professionneles et didatiques de leurs metier).
Statut au milieu
Délai administratif de soutenance de thèse 2009 - 2013
URL
LinkedIn
Facebook
Twitter
Xing